Le spécialiste incontournable depuis 50 ans pour votre visserie et votre outillage

Notre histoire

La société Bischof SA fût fondée en 1966 par M. Ernest Bischof, un jeune quincailler venu du canton de Saint‐Gall. Il s’installa au 6a chemin du Clos au Grand‐Lancy. À cette époque, il n’y avait que des champs, tandis qu’aujourd’hui les alentours se sont développés en l'une des plus grandes zones industrielles de Genève. Pendant plus de 20 ans, M. Bischof tint à satisfaire une clientèle exigeante. 


En 1986, il reçoit l’aide d’un jeune Valaisan: M. Lambrigger Christoph, qui reprendra le flambeau par la suite, en janvier 1995. Près de 15 ans plus tard, ce dernier sera rejoint par l'une de ses filles: Nicole Coianiz. La société Bischof SA continue de perdurer avec succès en se basant sur une solide expérience acquise depuis 50 ans.


Bischof SA est un commerce principalement dédié à une clientèle professionnelle à la recherche d’un service et de matériels de qualité.


Au premier abord, pas facile de trouver ce type de magasin qui attire différents corps de métier tels que: l’automobile, la mécanique de précision, l’horlogerie, l’aviation, l'industrie médicale, l’aéronautique, etc.


Pourquoi nous ne vendons pas simplement des outils


La flexibilité, le dynamisme, la volonté de performance, la précision et la capacité à innover constituent, à côté de l’orientation clients, de la qualité et disponibilité maximale des produits et des prestations supérieures à la moyenne, les piliers de Bischof SA. Mais pas seulement.


En effet, le petit particulier du coin à la recherche d’une pièce spéciale y trouvera aussi son bonheur. Si vous êtes à la recherche d’une vis aux dimensions «particulières», d’un outil que vous ne trouvez pas ailleurs, d’un outillage sur mesure ou tout simplement d’un conseil avec un sourire chaleureux, toute notre équipe de Bischof SA se fera un plaisir de vous servir.


Bischof SA est une entreprise familiale qui se veut à l’écoute de sa clientèle. Elle offre un service de qualité, dans un délai le plus court possible, et espère poursuivre dans cette voie au cours des 50 prochaines années.